Réforme territoriale : inquiétude chez les agents de la Fonction publique d’Etat de Poitou-Charentes

Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle carte des régions prévue pour le 1er janvier 2016, l’inquiétude monte chez les agents de la Fonction publique. Quelques semaines seulement après la validation en première lecture à l’Assemblée nationale de la répartition des compétences entre l’Etat et les collectivités territoriales (loi NOTRe), les agents publics redoutent l’impact de cette réorganisation territoriale. Réduction des effectifs ? Localisation géographique des services ? Centralisation des services à Bordeaux ? Mobilité ? A ce jour, de nombreuses questions restent encore en suspens, comme l’ont notamment rappelé des syndicats CGT de la région à la Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique en déplacement à Poitiers, le 12 février dernier. Le manque d’information est source d’inquiétude pour les agents publics. Parmi eux, Emmanuelle Parent, agent de la Fonction publique d’Etat à la DRAC Poitou-Charentes (Direction régionale des Affaires culturelles) et Secrétaire nationale adjointe des services déconcentrés de la culture – CGT Culture. Elle nous explique pourquoi les agents sont inquiets, à la fois pour la qualité des services publics et pour leurs conditions de travail. Lire la suite

Elections Fonctions publiques : la CGT première organisation syndicale

Le 4 décembre, plus d’un fonctionnaire sur deux s’est rendu aux urnes pour faire entendre sa voix. Le taux de participation s’élève à 52,3 % dans la fonction publique d’Etat, à 54,9 % dans la fonction publique Territoriale et à 50,1 % dans la fonction publique Hospitalière, selon les derniers résultats. Le classement des organisations syndicales reste le même qu’en 2011, date du dernier scrutin. Pour la fonction publique Hospitalière, il ne s’agit pas de résultats définitifs, ces derniers ayant des difficultés à remonter. En 2011, il s’était écoulé près de trois semaines entre le vote et l’annonce des résultats définitifs au sein de cette fonction publique.

Plus de 5 millions de salariés titulaires et non titulaires de la Fonction publique d’Etat, Hospitalière, et Territoriale ont été appelés à s’exprimer pour élire leurs représentants dans 25 000 institutions représentatives du personnel. Alors que les salariés de la Fonction publique subissent en première ligne les politiques de rigueur et de désengagement de l’Etat, ils ont envoyé un signal clair en plaçant en tête une organisation qui résiste et propose : la CGT.

Première photographie complète et simultanée des forces syndicales de la fonction publique. Pour la première fois, l’ensemble des salariés des 3 versants de la fonction publique étaient amenés à voter. Avec un résultat de 23,1 %, la CGT confirme sa première place devançant de 4 points la seconde organisation. Pour la CGT, ce résultat est un encouragement à se tourner vers tous les salariés, quels que soient leurs statuts et leurs situations. D’importantes négociations attendent les syndicats fraîchement réélus sur la qualité de vie au travail, le parcours professionnel, la carrière et les rémunérations.  Lire la suite

Syndicat CGT du Conseil général des Deux-Sèvres : sensibiliser autrement au vote du 4 décembre

En Poitou-Charentes, les élections 2014 dans les fonctions publiques concernent notamment plusieurs milliers d’agents de la Fonction publique territoriale. Parmi eux, ceux du Conseil général des Deux-Sèvres. Mobilisé pour mener la campagne des élections, le Syndicat CGT du Conseil général a constitué un groupe de travail de 5 militants ayant souhaité casser les codes de la communication habituelle. Karine Olivier, Secrétaire générale du syndicat évoque avec nous cette campagne.

C.R. : Bonjour Karine. Le syndicat CGT du Conseil général s’est beaucoup investi pour ce scrutin, notamment avec le projet d’une vidéo d’animation. C’était une première ? Karine Olivier : En effet, c’était une vraie première. La réflexion sur le sujet remonte à plus de six mois. À l’époque nous cherchions un moyen de communication qui change du tract distribué de la main à la main ou relayée par courriel. Dans le tertiaire les gens reçoivent déjà beaucoup de mails, il était hors de question de surcharger les boîtes des 1800 agents votants que comptent notre collectivité… Sans abandonner le tract, et la rencontre avec les agents, on souhaitait les accrocher différemment avec un format séduisant, sans photos mais avec des animations et du son. C.R. : Justement, pour les accrocher il y a la forme, mais aussi le fond. De quoi parle ce clip d’animation ? K.O. : La vidéo revient sur le fonctionnement du syndicat, mais aussi sur ce qu’il apporte aux salariés en terme de progrès social, de défense et d’accompagnement. Il revient aussi sur le fait que ce scrutin est en un seul tour, et qu’à ce titre, voter est indispensable. Certains ont oublié de monter le son au moment de lancer la vidéo, mais cela ne les a pas gêné puisque tout passe par le visuel ! En outre, une autre de nos volontés était de partager la vidéo avec d’autres  syndicats de Conseils généraux. C’est notamment le cas de la CGT du Conseil général de la Vienne qui l’a récupéré et l’a personnalisé. Lire la suite