Réunion du Comité de pilotage Cgt du chantier LGV du 25 janvier 2013

à Angoulême (16)

Rappel de la composition du Comité de pilotage : 2 membres du Comité régional + les délégués syndicaux de Vinci et Eurovia + 1 membre de la Fédération Cgt-CBA (Construction-Bois-Ameublement) + 1 membre de l’USCBA « 16 » et 1 de l’USCBA « 17 ».

Point sur les difficultés rencontrées 

  • Les conditions d’hébergement des salariés venant de départements hors région ne sont pas satisfaisantes : les capacités d’hébergement ne sont pas suffisantes,
  • La mise en concurrence des salariés : l’arrivée en nombre de salariés étrangers (notamment Espagnols et Portugais) dont les contrats sont  concurrentiels,  pénalise les salariés français…
  • La structure de la Médecine du Travail à laquelle les salariés doivent être rattachés n’est toujours pas clairement identifiée,
  • Des interrogations subsistent sur le devenir des salariés après le chantier,
  • Par ailleurs, les risques encourus par la population lors de la traversée des routes par les véhicules de chantier demeurent.

  Décisions prises

  • Utiliser systématiquement les fiches navettes, à faire remonter au Comité régional Poitou-Charentes chaque fois qu’un problème est identifié,
  • Réorganiser la ventilation des tracts,
  • Continuer à utiliser le matériel existant (journal fédéral, plaquette régionale et dépliant s’adressant aux salariés étrangers),
  • Elaborer un nouveau tract basé sur les problèmes rencontrés et alertant les salariés sur leurs droits,
  • Le comité de pilotage Cgt va demander à rencontrer la DIRECCTE et la Préfecture de région.