Session « Jeunesse » du 14 novembre 2011

La session spéciale relative à l’autosaisine « Vers une politique publique pour la jeunesse en Poitou-Charentes » s’est déroulée l’après-midi du 14.11.2011.

Pour cette session spéciale, le CESER avait convié une cinquantaine d’invités, acteurs en charge des politiques Jeunesse ou témoins de leur mise en œuvre dans le territoire régional, auditionnés au cours des travaux. Parmi les intervenants dans le débat qui a suivi la présentation du rapport : le Président du Conseil de Développement du Grand Poitiers, le responsable régional des Missions locales, une élue de La Rochelle, un membre du collectif de jeunes « D-Battants » par ailleurs représenté et intervenant à la tribune…  La séance a été particulièrement enrichie par l’intervention du  sociologue J-Claude RICHEZ de l’Injep (Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire). Grand témoin de cette session, il a présenté les missions de l’Injep : « fonctionner comme un centre d’expertise et un laboratoire d’idées au service des acteurs de la jeunesse ». Il s’est appuyé sur les travaux du pôle « Observation et Évaluation » qu’il y anime, pour brosser le portrait de la jeunesse actuelle dont il a dégagé les caractères essentiels.

↓ En synthèse

Lancé en avril 2010 et travaillé dans le cadre de la commission « Territoires et Cohésion sociale », ce dossier avait fait, à la session de décembre 2010,  l’objet d’un 1er avis que le groupe Cgt n’avait pas voté, le résultat n’étant pas à la hauteur : Lire la déclaration Cgt déc 2010

La suite des travaux a permis de corriger les faiblesses initiales : le groupe Cgt vote donc ce rapport dont il apprécie particulièrement la proposition de forums territoriaux, lieux d’expressions directes et d’élaboration de projets : Lire la déclaration Cgt

La Cgt apprécie que cette session soit l’occasion d’une expression large au-delà des membres du CESER. Elle note avec intérêt de nombreuses convergences dans les analyses et les propositions exprimées par les  invités et grands témoins avec les siennes. Tous – s’appuyant sur la gravité des constats – ont souligné l’importance du sujet, la nécessité d’aller plus loin dans l’analyse, mais aussi et surtout l’intérêt de l’expérimentation des outils proposés dans le rapport.

→ Lire le dossier du CESER 
→ Lire sa synthèse 
→ Accès au site de l’Injep