Pétition sur les retraites complémentaires ARRCO et AGIRC

ob_eaea5d_2015-04-09-manif-dieppe-35-bRésorber les déficits et préserver le niveau des pensions sans reculer l’âge de la retraite, c’est possible ! La CGT lance une campagne de pétition en ligne pour permettre aux salariés de peser sur les négociations en cours sur les régimes de retraite complémentaires des salariés (ARRCO) et cadres (AGIRC) du privé.

Lire la suite

Mobilisation du 30 septembre en Poitou-Charentes : près d’un millier de retraités dans la rue

Quatre mois après la journée nationale d’action du 3 juin et seulement 2 semaines avant la grande mobilisation du 16 octobre en faveur de la défense de la Sécurité sociale, des milliers de retraités ont à nouveau manifesté ce mardi 30 septembre 2014, à Paris et en province. Mobilisés à l’appel de sept organisations syndicales et associations (CGT, FO, la CFTC, la CFE-CGC, la FSU, Solidaires, la Fédération générale des retraités de la Fonction publique) et de deux associations (UNRPA et LSR), ils ont réclamé une revalorisation de leurs pensions, basée sur l’évolution du salaire moyen et ont dénoncé une accumulation de mesures impactant leur pouvoir d’achat. Sur la centaine de rassemblements qui se sont tenus dans toute la France, 6 d’entre eux ont eu lieu en Poitou-Charentes.

Près d’un millier de manifestants en Poitou-Charentes

En Poitou-Charentes, les rassemblements se sont essentiellement tenus devant les préfectures et sous-préfectures avec l’organisation d’audiences et de remises de communiqués ou motion. Ainsi, en Charente-Maritime, ils étaient près de 700 retraités à manifester : 500 d’entre eux s’étaient donnés rendez-vous sur la place du Commandant de la Motte Rouge à La Rochelle et se sont rendus jusqu’à la Préfecture (une délégation a été reçue). Lire la suite

En colère, les retraités du Poitou-Charentes manifesteront le 30 septembre

Souvenez-vous, en début d’année le gouvernement dévoilait un plan de 50 milliards d’ « économies ». Il prévoyait le gel des retraites jusqu’en octobre 2015 (la date de revalorisation annuelle avait déjà été décalée cette année d’avril à octobre) et devait générer 1,3 milliard d’ « économies ». Sous la pression de députés de la majorité, le gouvernement s’était « engagé à épargner les retraités modestes de la mesure de gel, en leur appliquant les règles de revalorisation normales des pensions ». Et devinez quoi, le gouvernement n’a pas tenu ses engagements. Les petites retraites ne seront pas augmentées, au même titre que les moins petites. Dans les faits, cela revient à un gel de 18 mois. C’est donc sans surprise que les retraités CGT manifesteront le 30 septembre dans toute la France, et notamment en Poitou-Charentes. Lire la suite