Égalité professionnelle Femmes/Hommes en Poitou-Charentes : la CGT forme ses élus

Du 7 au 9 janvier, la CGT Poitou-Charentes a organisé une formation à destination des syndicats CGT et élus de CE du territoire de Charente-Maritime (à Rochefort) sur l’égalité professionnelle Femmes/Hommes. Qu’entend-on par égalité professionnelle ? Pourquoi est-il nécessaire de développer une politique d’égalité professionnelle ? Comment apprendre à négocier des accords d’entreprise pour promouvoir l’égalité professionnelle ? Quelles sont les obligations de l’employeur ? Voilà les questions sur lesquelles ont travaillé les participants à ces 3 jours de formation. L’objectif de la CGT : outiller ses militant-e-s (en priorité des élus de CE et DP élus dans les CHSCT) afin de les aider à négocier des accords pour l’égalité professionnelle en entreprise. Cette démarche de la CGT Poitou-Charentes Lire la suite

[Entretien] Pourquoi la CGT refuse qu’on « brade » les CHSCT

En 2012, ils ont fêté leurs 30 ans. Constitués dans toutes les entreprises d’au moins 50 salariés, les CHSCT ont pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Composé notamment d’une délégation du personnel, ils disposent légalement d’un certain nombre de moyens pour mener à bien leur mission. A ce titre, les représentants du personnel disposent d’un crédit d’heures et d’une protection contre le licenciement. En l’absence de CHSCT dans les entreprises de moins de 50 salariés, les délégués du personnel assurent les mêmes missions.

La dernière séance de négociation sur la « modernisation du dialogue social » s’est tenue les 15 et 16 janvier 2015. Tout au long du processus de négociation, le MEDEF a, une fois de plus, mis les Comités d’hygiène, de Sécurité et de Conditions de Travail dans sa ligne de mire. Lors de l’avant-dernière séance de négociation en novembre, l’organisation patronale a même insisté sur la création d’un conseil d’entreprise unique, contre les 4 instances actuelles qui, selon elle, formeraient « un outil destructeur du dialogue social ». Ces 4 instances sont le délégué du personnel (DP), le comité d’entreprise (CE), le comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT) et le délégué syndical (DS).

D’autres sujets ont provoqué la désolidarisation de la CGPME et de l’UPA à l’égard du MEDEF. Voir notre article du 11/14.

La CGT s’oppose catégoriquement à un CHSCT facultatif, qui serait noyé au sein du conseil d’entreprise, sans personnalité morale et donc sans possibilité de recours juridique. Burn-out en augmentation, dégradation des conditions de travail (…), les représentants du personnel de la région Poitou-Charentes présents dans des CHSCT refusent qu’on « brade  » ces comités. L’un d’entre eux, Eric LATIMIER, nous explique pourquoi. Lire la suite

Grève chez Solvay (La Rochelle) : le bras de fer continue

Le conflit opposant le syndicat CGT et la direction du groupe chimique Solvay (Ex-Rhodia) à La Rochelle est rentré dans sa 4ème semaine. Démarré le 11 décembre, suite à l’échec des négociations annuelles obligatoires (NAO) sur les salaires, le confit s’est durcit lorsque la direction a choisi de suspendre les contrats de travail de 53 des 360 salariés du site. Pour la CGT, l’objectif est ni plus ni moins que de « casser la grève d’une manière brutale » explique Gilles Barrière, délégué syndical CGT du site rochelais. Loin de décourager les grévistes, la situation que vivent 53 d’entre eux provoque un élan de solidarité.

Lire la suite