Loi Travail, débattons ! N° 3

Comparaison des syndicats « contestataires » « réformistes » ou « partenaires » en France et en Europe

Au niveau Européen : Comparaison n’est pas raison. Mais si l’on veut aller sur ce terrain, est-ce que c’est bon pour les salariés ? Peut-on parler de progrès, quand les retraités allemands sont obligés de faire des petits boulots pour survivre ? Peut-on parler de progrès quand l’Angleterre propose des contrats de travail “zéro heure” ? (Le réalisateur anglais Ken loach -qui vient de recevoir la Palme d’Or à cannes- décrit très bien les conséquences de la casse du marché du travail) – Concernant le positionnement des autres organisations syndicales : La division des syndicats, ce n’est jamais bon pour les salariés. Nous ne sommes pas toujours d’accord, mais nous sommes attachés au dialogue social, à la négociation. D’ailleurs, c’est pour cette raison que nous regrettons l’absence de concertation sur la loi travail. Les échanges nous permettent de partager nos arguments et d’aboutir, si possible, à un consensus pour des positionnements communs. Il ne faut pas occulter le fait qu’il y a des syndiqués qui sont en désaccord avec le positionnement de leur organisation qui manifestent aujourd’hui à côté de la CGT, FO, SUD, la FSU, l’UNEF, UNL…

France « Pays de la grève »/ Quelle image renvoit-on à l’internationale ?

Ce n’est pas parce que les médias français n’en parlent pas qu’il n’y a pas de mobilisations et des grèves dans les autres pays ! En Belgique, par exemple, le «front commun» des syndicats (FGTB, CSC et CGSLB) a organisé, le 24 mai, une manifestation à Bruxelles et une grève notamment dans les transports et les services publics contre le projet de réforme du temps de travail. – La CGT c’est d’abord des milliers de militants sur le terrain qui se battent pour obtenir de meilleures conditions de travail, sont mobilisés pour faire appliquer le code du travail, pour demander des augmentations de salaires, …. De plus, combien d’emplois en CDI ont été créés grâce à la CGT (par exemple, les camarades d’ Airbus NANTES ont fait un remarquable travail de terrain pendant plusieurs années pour faire requalifier des intérimaires en CDI). Combien d’entreprises ont été sauvées grâce à l’engagement de la CGT (exemples de Fralib, la réparation navale marseillaise, ou celle de Brest,…). Enfin, nous portons pour l’avenir, des projets de développement industriel (exemple : imagerie médicale chez Thales ou station de stockage d’énergie par pompage Redenat).

Macron / Mépris

Le ministre Macron propose de travailler pour se payer un costume mais met en place des bus low-cost pour les français qui n’ont pas les moyens de voyager en train ! C’est la version XXIe siècle de la fameuse phrase qui aurait été déclarée par la Reine Marie-Antoinette : « si le peuple n’a pas de pain, qu’il mange de la brioche ». Avant de se payer des costumes, une majorité de salariés travaille aujourd’hui pour se payer un toit, à manger et payer ses factures. Et surtout, il faut que M. Macron prenne conscience qu’il faut plusieurs mois de salaires à un travailleur pour se payer des costumes que les grands banquiers portent !

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s