[Notre décryptage] Compte personnel de formation : les raisons d’un mauvais démarrage

Censé simplifier l’accès à la formation, le successeur du DIF – mis en place au premier janvier 2015 – enregistre un très mauvais démarrage. Sur les 23 millions de salariés recensés en France, seuls 1,5 million se sont donnés la peine d’activer leur CPF et à ce jour, il n’a servi qu’à financer 2 000 formations. Qu’est-ce qui explique un tel désintérêt ? Décryptage.

cpf-medias-L-ePgx0yLe CPF, c’est quoi ?

Entré dans la vie active et quel que soit mon statut, à compter du 1er janvier 2015, je suis titulaire d’un compte personnel de formation que je conserverai jusqu’au jour où je pourrai faire valoir mes droits à retraite à taux plein. Le CPF, ou Compte Personnel de Formation est individuel et ne peut être utilisé que par moi. Il doit me permettre de financer tout ou partie d’une démarche de formation. Concrètement, le CPF permet aux personnes en activité de se voir créditer 24 heures de formation chaque année, puis, une fois le seuil des 120 heures atteint, ce sont 12 heures par an qui viennent s’ajouter pour atteindre le quota maximal de 150 heures. Et ce crédit peut être utilisé jusqu’à la retraite, pour suivre des formations éligibles à ce mode de financement. C’est ce dernier point qui pose problème. > Voir le dossier CGT.

Pourquoi un tel désintérêt ?

Mesure phare de la réforme sur la formation professionnelle, le CPF ne parvient pas à s’imposer auprès des salariés. Selon l’étude Comundi Compétences, seuls 1,5 million de français ont pris le temps de se connecter pour activer en ligne leur CPF. Sur ce nombre, bien peu ont ensuite poursuivi les démarches puisque, à la fin du mois de mai, le nombre des dossiers déposés plafonnait à 60 000. Au final, seuls 2 000 salariés ont pu utiliser le CPF pour se faire financer une formation. « À l’époque du DIF, on enregistrait 60 000 à 70 000 dossiers financés chaque mois », souligne Jean Wemaëre, président de la Fédération de la formation professionnelle (FFP). En outre, le crédit d’heures de formation n’étant ouvert qu’aux formations éligibles à ce mode de financement, il constitue un autre frein à son développement. Comme le rappelle l’étude, le CPF doit suivre le marché du travail, et ne proposer que des formations qui seront « valorisables » dans le secteur d’activité de l’employé.

La point de vue de la CGT

La CGT n’a pas signé l’accord qui a permis la création du CPF, issu de l’ANI de 2013. Pour Wilfried Durand, mandaté du Comité régional CGT Poitou-Charentes à la formation professionnelle, « nous sommes partis sur un nouveau dispositif encore plus compliqué et surtout encore plus limitant que le précédent (DIF), car même si le salarié dispose de 30 heures de plus, les contraintes pour disposer de son droit de formation sont plus nombreuses. Pour en disposer, il faut que la formation souhaitée corresponde aux besoins de sa branche. En somme, le signal est : vous avez acquis des droits, mais vous pouvez les utiliser que dans des cas bien précis, qui répondent aux besoins de la branche. » Pour la CGT, le CPF pourrait entraîner une inversion de responsabilité. La formation professionnelle qui est de la responsabilité de l’employeur pourrait peu à peu devenir de la seule responsabilité du salarié. « Ce n’était pas du tout la volonté de la CGT dans la négociation et ce n’était pas dans l’esprit originel du DIF, lequel permettait au salarié d’acquérir des droits pour sa formation sans grandes limitations sur le choix de sa formation. Qu’un boulanger veuille se former à l’anglais était possible, avec le CPF ce n’est plus le cas. »

Selon la presse, pour aider à franchir le pas, la Caisse des dépôts, en charge de l’enregistrement et de la gestion des comptes, pourrait soutenir financièrement les entreprises dans une démarche d’inscription collective de leurs salariés. D’autant que les premiers effets se font déjà sentir : l’activité du secteur qui emploie près de 150 000 personnes aurait baissé de 25% depuis le début de l’année.

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s