[Charente-Maritime] Tribunal d’Instance de Saintes : le soulagement d’une déléguée syndicale CGT

Ce 16 juin, le Tribunal d’Instance de Saintes (Charente-Maritime) a relaxé Fatima LARDJAME des accusations qui pesaient à son encontre et portées par l’ex présidente de l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) de St-Savinien. Salariée de l’ADMR et déléguée syndicale CGT, elle était entourée de près de 70 militants (du syndicat, des unions locales et de l’Union départementale), venus la soutenir dans l’attente du verdict. Des évènements qui prennent une dimension particulière alors que la CGT organise le 23 septembre prochain une initiative nationale pour exiger le respect des libertés d’expression et d’actions syndicales.

DSCI0142

Ils étaient près de 70 militants CGT de Charente-Maritime à avoir fait le déplacement pour soutenir Fatima ce 16 juin 2015. En bas à gauche, Yvonne Gaborit, Secrétaire générale de l’Union départementale CGT fait une déclaration aux militants.

Une demande de licenciement et un dépôt de plainte

Le 11 septembre 2014, suite à une altercation entre l’ex Présidente de l’ADMR de St-Savinien et Fatima LARDJAME, la Présidente avait déposé une plainte auprès de la gendarmerie pour « agression ». La salariée syndiquée avait alors fait de même pour « agression physique et insultes verbales sur le lieu de travail ». A l’époque, Fatima avait été mise en arrêt de travail durant une semaine. Parallèlement, la direction de l’ADMR de St-Savinien avait lancé une procédure auprès de l’Inspection du travail en demandant l’autorisation de licenciement d’un salarié protégé.

Mais le 18 décembre 2014, l’Inspection du travail a rendu sa décision : refus de licenciement de Fatima, le tout argumenté par six pages de remarques. « Certaines remarques sont particulièrement importantes, souligne Yvonne Gaborit, Secrétaire générale de l’Union départementale CGT de Charente-Maritime, puisqu’elles précisent que : « Fatima est considérée comme une bonne professionnelle et une représentante du personnel pleinement investie dans l’exercice de ses mandats. Elle défend au mieux les droits des salariés de l’aide à domicile, secteur où la représentation du personnel reste par ailleurs encore faible » ». Après le volet administratif, cette semaine, c’est donc le volet judiciaire qui vient clore définitivement la mésaventure de cette syndicaliste.

Comme le rappelle Yvonne Gaborit, le combat de Fatima reflète plus généralement « le combat de celles et ceux qui défendent le droit et, dans ce cas particulier, le droit de faire respecter les conditions de travail des salariés de l’ADMR ». Pour beaucoup, ce rassemblement solidaire a prolongé leur combat quotidien pour les droits et libertés dans une période historiquement marquée par des reculs inquiétants. « C’était l’expression de la solidarité de la CGT, de notre fraternité, de notre volonté et de nos exigences de syndicalisme » explique l’un des militants.

Les libertés syndicales menacées

Partout en France la criminalisation de l’action syndicale se développe, la répression syndicale reste un des moyens des patrons pour freiner le développement du syndicalisme, la défense des intérêts des salariés et de conquêtes sociales.  Ainsi, le 23 septembre, partout en France, les organisations de la CGT sont appelées à organiser des initiatives : rassemblements, manifestations, conférences de presse… qui pourront déboucher sur des rencontres avec le Préfet afin d’exiger l’arrêt des atteintes aux libertés syndicales et de faire connaître les propositions de la CGT. Lire le communiqué de la CGT.

Une réflexion sur “[Charente-Maritime] Tribunal d’Instance de Saintes : le soulagement d’une déléguée syndicale CGT

  1. A reblogué ceci sur Solidarité Ouvrièreet a ajouté:
    Salariée de l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural)) et déléguée syndicale CGT, elle était entourée de près de 70 militants (du syndicat, des unions locales et de l’Union départementale), venus la soutenir dans l’attente du verdict.

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s