Engagements pour l’égalité professionnelle Femmes/Hommes en Poitou-Charentes : La CGT Poitou-Charentes voit son travail de sensibilisation salué

Le 12 novembre s’est tenue à Niort, le bilan d’étape des Engagements pour l’Egalité professionnelle Femmes/Hommes en Poitou-Charentes. Issus d’une charte signée le 11 juin 2014, ces engagements s’inscrivent dans la démarche « Territoires d’excellences pour l’égalité Femmes/Hommes » lancée en 2012. Evelyne Videau, référente régionale CGT sur la question de l’égalité professionnelle est intervenue au nom de la CGT Poitou-Charentes.

C.R. : Bonjour Evelyne. Peux-tu nous expliquer dans quel contexte s’est inscrit ce bilan d’étape ?

983509_579137_460x306E.V. : Ce bilan d’étape fait suite à la signature de la charte du 11 juin 2014. Ce jour-là, les organisations syndicales de salarié-e-s et les organisations patronales présentes se sont engagées à mettre en place des actions dans leur organisation, mais aussi à construire des actions communes à l’intérieur du CISTE*, pour promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Ce 12 novembre, nous avons donc évoqué les actions qui ont été déjà menées dans le cadre de la charte et celles à venir.

Ces actions ont été détaillées dans ces colonnes le 28 octobre dernier. Chaque internaute peut les découvrir ou les redécouvrir sur cette page. Les objectifs sont multiples : sensibiliser et outiller nos militants pour la négociation des accords en entreprises sur la question de l’égalité professionnelle, mais aussi opérer une sensibilisation en interne, dans nos propres structures, pour qu’il y ait notamment plus de femmes dirigeantes.

C.R. : Ce travail de sensibilisation en interne et en externe initié par la CGT a été salué par Rachel Silvera, économiste présente lors de ce bilan d’étape. En tout, ce sont 3 démarches qui ont retenu son attention. Peux-tu nous en dire plus ?

En effet, Rachel Silvera a été invitée en tant que spécialiste des inégalités entre femmes et hommes dans le milieu professionnel. C’était le grand témoin de ce bilan d’étape. Elle a permis aux partenaires sociaux de tirer des conclusions sur les premières actions menées et des améliorations possibles, notamment sur les initiatives de la CGT Poitou-Charentes.

Globalement elle a salué 3 axes de travail :

1 – La réelle volonté et implication de tous les partenaires pour agir sur cette question : il y a une véritable détermination à construire un dialogue et un travail commun avec des objectifs communs. L’action collective est essentielle et gagnante ;

2 – La territorialisation, c’est-à-dire le fait que nous soyons en lien avec les territoires dans le cadre de cette démarche ;

3 – Enfin, elle a été sensible au fait que la CGT choisisse d’aborder la question de l’égalité professionnelle femmes/hommes dans sa globalité au sein de ses structures, tant dans le fonctionnement interne (pour qu’il y ait notamment plus de femmes dirigeantes) que dans le fonctionnement externe, avec l’outillage des syndicats dans le cadre des négociations autour de l’égalité professionnelle. Nous avons pris la question par les deux bouts et c’est une décision très positive selon elle.

DSC02486

Rachel Silvera (à droite) était invitée en tant que spécialiste des inégalités entre femmes et hommes dans le milieu professionnel. C’était le grand témoin de ce bilan d’étape.

 

C.R. : Selon elle, se mobiliser pour promouvoir l’égalité professionnelle et valoriser le travail des femmes, c’est à terme améliorer les conditions de travail de tout un chacun, je me trompe ?

E.V. : C’est exactement ça. En fait, au regard de ses recherches, c’est par la valorisation du travail des femmes qu’on parviendra à améliorer le quotidien de tous travailleurs. Dans le milieu professionnel, se battre pour défendre les salaires des femmes (en moyenne payées 1/4 de moins que les hommes), c’est se battre indirectement pour améliorer les conditions de travail des hommes.

C.R. : La recherche d’une mixité parfaite est donc illusoire ? 

E.V. : En effet, selon elle, promouvoir la « mixité des métiers » n’est pas la solution : au lieu de se battre pour 50/50, il faut se battre pour l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions de travail des femmes dans des secteurs très féminisés.

« 50% de femmes dans la métallurgie est un objectif inatteignable » a-t-elle rappelé. Si les hommes constatent de meilleures conditions de travail et de salaires dans ces milieux très féminisés, la mixité s’opèrera progressivement, toute seule . Il ne faut pas imposer une mixité, cela n’a rien de naturel. Actuellement aucun homme ne veut aller dans des secteurs très féminisés aux regards des rémunérations pratiquées. À travers ses recherches sur les pratiques au cours de l’histoire, elle s’est aperçue qu’on sous-paye les femmes, parce que « ce serait naturel et donc facile » de s’occuper des soins de ses proches et du ménage, donc le faire chez quelqu’un d’autre (ndlr : dans le cadre des métiers de l’aide à domicile), ne demanderait pas de compétences en plus, autrement que celles qui seraient naturellement chez la Femme. »

C.R. : Quelle est la prochaine date importante dans l’agenda des actions de la CGT Poitou-Charentes

En partenariat avec les unions départementales et les syndicats, des journées de formation vont avoir lieu pour outiller les délégués du personnel, délégués syndicaux et élus CHSCT afin de comprendre et d’agir sur les écarts entre femmes et hommes lors des négociations. Les stages doivent débuter à partir de janvier 2015, en Charente-Maritime. L’UD de Charente sera concernée au mois de février. L’objectif de rassembler une 20 aines de personnes par stage.

C.R. : Merci pour toutes ces précisions et à bientôt

E.V. : À bientôt

CISTE : Carrefour de l’Innovation Sociale du Travail et de l’emploi

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s