Mobilisation du 30 septembre en Poitou-Charentes : près d’un millier de retraités dans la rue

Quatre mois après la journée nationale d’action du 3 juin et seulement 2 semaines avant la grande mobilisation du 16 octobre en faveur de la défense de la Sécurité sociale, des milliers de retraités ont à nouveau manifesté ce mardi 30 septembre 2014, à Paris et en province. Mobilisés à l’appel de sept organisations syndicales et associations (CGT, FO, la CFTC, la CFE-CGC, la FSU, Solidaires, la Fédération générale des retraités de la Fonction publique) et de deux associations (UNRPA et LSR), ils ont réclamé une revalorisation de leurs pensions, basée sur l’évolution du salaire moyen et ont dénoncé une accumulation de mesures impactant leur pouvoir d’achat. Sur la centaine de rassemblements qui se sont tenus dans toute la France, 6 d’entre eux ont eu lieu en Poitou-Charentes.

Près d’un millier de manifestants en Poitou-Charentes

En Poitou-Charentes, les rassemblements se sont essentiellement tenus devant les préfectures et sous-préfectures avec l’organisation d’audiences et de remises de communiqués ou motion. Ainsi, en Charente-Maritime, ils étaient près de 700 retraités à manifester : 500 d’entre eux s’étaient donnés rendez-vous sur la place du Commandant de la Motte Rouge à La Rochelle et se sont rendus jusqu’à la Préfecture (une délégation a été reçue). Ils étaient 180 à Saintes sur la Place Bassonpierre. À Angoulême*, près d’une centaine de militants s’étaient réunis devant la Préfecture de Charente , tandis qu’à Cognac la section locale recueillait une centaine de signatures à sa pétition. À Poitiers*, ils étaient près de 300 à manifester devant la Préfecture de la Vienne, tandis qu’une délégation était reçue. Toujours dans la Vienne, à Chatellerault, ce sont près d’une centaine de militants qui se sont rassemblés devant la sous-préfecture (une délégation a été reçue). Enfin, dans les Deux-Sèvres, le rassemblement d’une cinquantaine de militants a eu lieu devant la Préfecture à Niort*. Une délégation a également été reçue à la Préfecture.

Les mesures qui fâchent

Gel des retraites sur 18 mois, pouvoir d’achat en baisse, disparition de la demi-part* fiscale pour les veuves et veufs, fiscalisation de la majoration de pensions pour enfants, et fiscalisation* du bonus de 10 % des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants, les sujets de mécontentement ne cessent de s’accumuler.

Prochains rendez-vous

D’ores et déjà, les USR CGT des quatre départements ont fait savoir qu’elles appelaient tous les retraités à participer à la journée d’action du 16 octobre pour reconquérir une Sécurité sociale de haut niveau répondant aux besoins actuels (Lire notre article : Des retraités comme des actifs. « Dans la Vienne, nous nous sommes donnés rendez-vous en intersyndicale le 21 octobre pour définir les suites à donner au mouvement. Les autres unions sont évidemment aussi en pleine préparation. Nous sommes bien décidés à nous faire entendre » explique Marc Laprie, Secrétaire de l’USR CGT du département. Ainsi, ce sont donc de nombreux retraités qui resserreront les rangs des manifestants pour la défense de la Sécurité sociale* le 16 octobre. Vous pouvez retrouver notre point sur les mobilisations prévues en Poitou-Charentes sur cette page.

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s