Le 30 août, la CGT s’invite à l’Université d’été du PS à La Rochelle

10583855_10201581322254706_7195317863027327240_nAlors que l’Université d’été du Parti Socialiste posera ses valises à La Rochelle du 29 au 31 août 2014, l’Union départementale CGT de Charente-Maritime a décidé de faire irruption dans les débats pour « crier haut et fort le mécontentement général autour de la politique sociale et économique du gouvernement actuel de faire valoir les propositions de la CGT« .Avec la participation des autres UD, UL et Syndicats CGT de la région Poitou-Charentes, l’objectif sera d’organiser une « vraie conférence sociale« , explique Gérard Pinaud, Secrétaire de l’Union départementale CGT de Charente-Maritime. Cette vraie conférence sociale associera les syndicats d’actifs (notamment les syndicats des Cheminots et le Syndicat CGT des personnels du Spectacle), de retraités, des privés d’emplois et des citoyens.

Contexte

Le président s’obstine à considérer que le travail serait un coût et refuse de tirer le bilan de sa politique qui a déjà offert au patronat 220 milliards d’euros – Pacte de responsabilité et CICE inclus – payés par les salariés. Nier le besoin d’augmenter les salaires (revendication principale des salariés) et ne faire reposer l’augmentation du pouvoir d’achat que sur une baisse de la fiscalité des ménages est la démonstration de l’absence totale de prise en compte des attentes et des réalités vécues par les salariés.

Les 7 et 8 juillet dernier, la CGT a une nouvelle fois présenté des propositions concrètes pour répondre aux attentes fortes du monde du travail. Malheureusement, face à un gouvernement qui fait la sourde oreille, les 94 propositions et 5 priorités formulées par la CGT n’ont pas été prises en considération.

Le 6 priorités de la CGT

- Revaloriser le SMIC, l’indice des salaires dans la Fonction Publique, les pensions et les minimas sociaux ;

- Etablir un calendrier d’ouverture des négociations dans les branches professionnelles sur les grilles de qualifications ;

- Mettre en œuvre une véritable démocratie sociale qui permettra aux salariés de pouvoir bénéficier d’un droit d’expression direct et collectif sur leur travail quelle que soit la taille de l’entreprise ;

- Relancer l’emploi par l’investissement industriel au travers du plan d’investissement porté par la Confédération Européenne des Syndicats ;

- Contrôler les aides publiques accordées aux entreprises en les réorientant sur l’emploi et l’investissement.

- Sans oublier la défense de la protection sociale.

C’est la raison pour laquelle la CGT souhaite que chacun s’exprime le 30 août dans un mouvement convivial et festif.

Programme

À 11 heures débutera le rassemblement à côté de l’Université d’été du PS de La Rochelle (parvis de l’Aquarium). Des prises de paroles auront lieux sur les thèmes suivants : pacte de responsabilité, protection sociale, emploi, chômage… Agnès Le Bot, membre du bureau confédéral de la CGT qui participera à l’Université d’été le jour-même au matin sur le thème « Ce qu’attend le mouvement social de la politique », interviendra lors de cette vraie conférence sociale. Un représentant fédéral des cheminots sera aussi présent. Plusieurs stands seront tenus par des membres de la CGT Spectacles, du Syndicat des Cheminots (Secteur de Bordeaux), et des ULS et UDS. Ces derniers permettront à chacun de s’informer sur les difficultés rencontrées dans les entreprises picto-charentaises.

Après un repas festif, un spectacle de la fanfare niortaise « Les traines savates » aura lieux de 14h30 à 15h30.

Site de l’UD CGT de Charente-Maritime

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s