Inquiets pour leur avenir, 200 salariés de l’usine Alstom d’Aytré débrayent

Deux mois après l’annonce de la vente partielle d’Alstom, 100 salariés d’Alstom à Aytré ont décidé de débrayer ce matin, à l’appel de la CGT et de FO. Ils ont exprimé leur inquiétude quant à l’avenir de l’entreprise. Et pour cause, alors qu’à Paris les négociations avec les candidats au rachat partiel d’Alstom sont en cours (ndlr : la partie énergie qui représente 70% d’Alstom), tout près de la Rochelle, les manifestants redoutent un démantèlement du groupe. Massés devant les portes de leur usine, ils s’étaient donnés rendez-vous dès 9 heures avant d’être rejoints par une centaine de manifestant issue de plusieurs délégations des autres établissements du groupe, des représentants d’UL, de l’UD de Charente-Maritime, de dockers, de retraités CGT, de cheminots, de fonctionnaires territoriaux, etc.

Vente partielle d’Alstom : de multiples rebondissements

→ 23 avril L’agence Bloomberg révèle que General Electric (GE) s’apprête à racheter les activités énergie d’Alstom.

→ 26 avril Siemens dévoile à son tour son intérêt pour Alstom.

→ 13 mai Le gouvernement signe un décret lui permettant de bloquer la cession à un étranger d’une entreprise française présente dans l’énergie et les transports.

→ 28 mai GE s’engage à embaucher 1 000 personnes en France s’il acquiert l’énergie d’Alstom.

→ 16 juin Siemens présente une offre avec le japonais Mitsubishi.

Pour Philippe Massé, délégué syndical CGT, il est « crucial d’informer le personnel sur l’actualité du dossier, de rappeler la préférence que la CGT accorde à une nationalisation et d’exprimer aux pouvoirs publics toute l’inquiétude des salariés et des sous-traitants d’Alstom en Charente-Maritime ».  Si pour le moment, l’usine n’est pas concernée par la vente partielle, le site de 1 200 salariés qui produit TGV et tramways connaît une baisse de charges et le chômage partiel depuis quelques mois. « Nous avons des craintes. Ce site fait partie de la branche transport, mais au regard de la situation actuelle, nous avons peur que cette branche ne soit pas assez solide pour résister à la concurrence une fois le démantèlement amorcé. À l’heure où l’avenir de l’entreprise se joue à Paris, il est important d’exprimer notre sentiment sur la situation » explique Robert Colin, Secrétaire général de l’UL CGT de la Rochelle. Mais l’inquiétude porte aussi sur de possibles « volontés cachées » des prétendants au mariage. Pour la CGT, un rachat par Siemens ou General Electric n’est pas une option rassurante, bien au contraire, puisque les salariés de la branche transport se demandent légitimement ce qu’ils vont devenir « s’il ne reste plus que l’activité transport à Alstom (ndlr : 30% de l’activité du groupe) et que l’énergie est vendue à Siemens, où allons-nous ? » explique le délégué syndical. Siemens est le concurrent direct d’Alstom en matériel ferroviaire. Pour la CGT le risque est que le groupe allemand rachète d’ici quelques temps la branche transport, rachat qui entrainera des doublons, et donc des coupes. La crainte est d’autant plus vive que depuis 72 heures, Siemens et Mitsubishi ont déposé une offre conjointe. « Ce matin, nous expliquons aux salariés que dans la branche transport, il y a la signalisation, or Mitsubishi serait intéressé par la partie signalisation. Cela veut dire que s’il y a un appel d’offre sur la partie signalisation, on ne pourra plus vivre en vendant seulement du matériel roulant. Ça en sera finit d’Alstom. « 

Ce rassemblement s’est terminé avec un pique-nique revendicatif. Les militants CGT de l’interprofessionnelle ont rappelé l’importance de fédérer les initiatives du territoire « pour être plus forts, notamment lors de la journée de mobilisation du 26 juin« , explique Robert Colin. L’appel a été reçu et nul doute que cette mobilisation (ndlr : sur la Place du Commandant de la Motte Rouge (La Rochelle) devrait rassembler beaucoup de manifestants, tout comme dans le reste de la région.

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s