Réforme des territoires : grand Monopoly et déficit démocratique

Au terme de plusieurs mois de tractations entre le Président de la République, le gouvernement, les groupes parlementaires et les associations d’élus, au premier rang desquelles l’Association des Régions de France (ARF), le Président de la république a tranché. Le nombre de région passera de 22 à 14, les métropoles sont confirmées, l’intercommunalité, les métropoles, voire les régions, se substitueront…

Lire les deux expressions confédérales du 4 juin 2014 :
d
→ Réforme territoriale : grand Monopoly et déficit démocratique
→ Réforme de l’Etat : nouveau Secrétaire d’Etat, une très mauvaise nouvelle