Entretien : le Comité régional Cgt lance son chantier sur l’égalité professionnelle

Face au retard pris dans la conquête de l’égalité professionnelle Femmes/Hommes, le Comité régional a décidé de démarrer son activité.
Evelyne VIDEAUFin septembre, Evelyne Videau membre du Comité régional Cgt a participé au Comité de pilotage  « Territoires d’excellence en matière d’égalité Femmes/Hommes » du Poitou-Charentes. C’est pour nous l’occasion de faire le point sur ce qui se passe dans notre région, tant du côté des acteurs des politiques publiques que de celui de la Cgt.

Il y a près d’un an était mise en place une politique nationale en matière d’égalité Femmes/Hommes déclinée en territoire par l’Etat et le Conseil régional. L’Etat comme le Conseil régional devaient associer les partenaires sociaux. Malheureusement, Poitou-Charentes était une des dernières régions à n’avoir encore rien engagé avec eux, d’où la tenue de cette 1ère réunion le 27 septembre 2013.

C.R. : Evelyne, si je te demande où en est le chantier Egalité professionnelle en Poitou-Charentes, que  réponds-tu ?

E.V. : Globalement : au point mort. Et pourtant le colloque organisé par le CREDES (Centre de Ressources des Comités d’Entreprises et assimilés en Poitou-Charentes[1]) en novembre 2011 avait déjà pointé le retard pris par les entreprises de notre région.

Le Copil du 27 septembre dernier a malheureusement été l’occasion de constater que malgré l’arsenal législatif et les obligations pour les entreprises de négocier, nous étions très loin du compte. J’y suis intervenue sur la nécessité d’inciter à négocier en informant et en accompagnant les acteurs.

C.R. : Et du côté de la Cgt ?

E.V. : Des syndicats ont des initiatives intéressantes et qui paient, mais avec un contexte régional aussi peu porteur, on est globalement en retard sur ce qu’il faudrait entreprendre et animer pour répondre aux enjeux qui se jouent dans les entreprises et dans les services publics avec cette question.

C.R. : Enjeux qui sont ?…

E.V. : Nous aurons l’occasion de revenir sur ce thème d’intervention de la Cgt en région, mais on peut les résumer ainsi : permettre la conquête de la dignité des femmes dans le monde du travail. Travailler une question trop mal étudiée, l’impact des conditions de travail et des maladies professionnelles : par exemple, de 2001 à 2010, les maladies professionnelles ont augmenté de 162% pour les femmes et de 73% pour les hommes !

Travailler une question trop mal étudiée, l’impact des conditions de travail et des maladies professionnelles : par exemple, de 2001 à 2010, les maladies professionnelles ont augmenté de 162% pour les femmes et de 73% pour les hommes !

Enfin s’attaquer à la pauvreté : 80% des smicards sont des femmes, 82% des temps partiels sont occupés par des femmes, le chômage longue durée concerne plus les femmes, beaucoup de familles monoparentales ont pour chef de famille des femmes en difficulté, les femmes retraitées perçoivent une retraite inférieure de 42% à celle des hommes… etc… ! Et faut-il le rappeler, la pauvreté est antinomique avec le nécessaire développement économique.

C.R. : Quels projets alors pour le Comité régional ?

E.V. : Dans un premier temps, notre objectif est sensibiliser les militants des Unions départementales et locales, les militants et élus des entreprises sur cette problématique et de les informer des politiques publiques Etat – Région. Ce sera l’objet du colloque que le Comité régional organisera au tout début de l’année 2014. Cette initiative lancera le plan d’activité du Comité régional qui se poursuivra avec des actions de formation pour outiller les militants, élus des IRP, négociateurs à l’entreprise.

C.R. : Cette question de l’égalité professionnelle ne pourrait-elle pas être traitée également dans des instances de dialogue social territorial ?

E.V. : Effectivement. On peut citer l’exemple de que fait le CISTE qui s’est engagé dans le Réseau pour l’Egalité professionnelle. Le Comité régional participe au chantier ouvert par le CISTE qui a programmé une 1ère initiative pour le mardi 26 novembre. Il s’agit d’une journée de sensibilisation à l’égalité professionnelle femmes/hommes à l’attention des organisations syndicales de salariés et des organisations patronales sur la base des résultats des rapports de situation comparée. A présenter

C.R. : Merci de cette première information. Nous aurons assez rapidement l’occasion de t’interpeller pour un nouveau point sur l’activité menée par le Comité régional, en particulier dans le cadre de la préparation de son futur colloque.

[1] CREDES : Structure fédératrice des comités d’entreprise et similaires en Poitou-Charentes.

Crédit image : LesEchos

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s