Contrats de génération : le Comité régional Cgt inscrit son activité dans la durée

Deux ateliers de travail du Comité de pilotage Cgt se sont déroulés le 29 août et le 13 septembre.

Contrats de génération

Les contrats de génération entrés en vigueur au 15 mars 2013 visent à créer des binômes intergénérationnels permettant de maintenir un senior dans l’emploi, tout en offrant à un jeune un nouvel emploi. La création de ces binômes […] Lire la suite…

Après une 1ère journée d’étude (Lire : Journée d’étude autour des contrats de génération : un vrai succès !), et la création d’un Comité de pilotage Cgt Contrats de génération, le Comité régional Cgt est entré dans la phase de la construction de l’accompagnement des syndicats.

Les Contrats de génération offrent aux syndicats l’occasion de s’emparer sous un angle nouveau de la question de l’emploi dans l’entreprise. Un angle nouveau et qui suppose une démarche offensive si on veut aboutir à une négociation positive entre syndicats et directions d’entreprises. Pas question de subir les données fournies par les directions, mais de les faire parler, de les exploiter ! Une certaine expertise est alors nécessaire, un accompagnement est indispensable. Pour l’assurer, le Comité régional continue de travailler en collaboration avec l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ARACT). Comme le rappelle Jean-Michel DUPIRE, membre du Comité régional Cgt, « l’objectif de l’initiative est d’offrir un outillage aux syndicats, dans le cadre de la négociation, en s’appuyant sur les compétences de l’ARACT Poitou-Charentes, et ce afin de mener la négociation du mieux possible. ».

Éclairage sur l’ARACT :

L’ARACT est une association régionale à disposition des partenaires sociaux du territoire. Missionnée pour accompagner […] Lire la suite

Volontaires pour diffuser auprès des syndicats sur la méthode à mettre en oeuvre pour mener de bonnes négociations, les militants du Comité de pilotage Cgt sont très satisfaits des informations et des pistes de travail très concrètes qui leur ont été apportées au cours d’ateliers. Des pistes qu’ils peuvent retravailler dans le cadre d’autres négociations et dans leur activité générale.

Ateliers de travail

Cette deuxième séance de travail du Comité de pilotage Cgt (quatre référents par département et deux animateurs du Comité régional) a été organisée autour de trois ateliers de travail sur la méthodologie à adopter. Quelle est la situation démographique de l’entreprise ? Quelle est sa structure des âges ? Comment exploiter les indicateurs en matière de gestion des âges, d’égalité femme/homme, de pénibilité ? L’absentéisme pour raison de santé est-il le même dans tous les services, pour tous les métiers et pour tous les âges ? Les maladies sont-elles d’ordre professionnel ?

Les réponses apportées à toutes ces questions sont le socle indispensable pour négocier un bon accord, évaluer la faisabilité ou non des binômes référent/jeune et ainsi maîtriser la pertinence du projet d’accord proposé par l’employeur. Elles sont une base pour travailler à améliorer les conditions de travail de l’ensemble des salariés.

« Il faut savoir comment sont organisés, dans les entreprises, à l’heure actuelle, le tutorat et la transmission de compétences, ainsi que la prise en compte de la question de la pénibilité du travail », indique Marc AUTRUSSEAU, membre du Comité régional. Et d’insister sur le fait que le travail entrepris dépasse le seul cadre des contrats de génération. « Tout ce que nous pouvons récolter comme analyses sur la pénibilité, les conditions de travail, etc. nous est utile pour défendre l’ensemble des salariés de l’entreprise » Quant à Freddy BOURLAND, il organise déjà son activité : « Cette journée va nous permettre d’aller dans les Unions Locales pour diffuser les informations qu’on vient de nous remettre et les enseignements à en tirer. Pour cela nous allons organiser une ou deux journées d’information ».

Et pour cause, c’est au mois de novembre que les accords devront être remis pour les entreprises de plus de 300 salariés (initialement, la date butoir était pour septembre). Il y a donc urgence à communiquer les dernières informations en territoire, pour donner à chaque négociateur la possibilité d’aboutir à un bon accord.

Du côté de l’ARACT, on se félicite de cette nouvelle expérimentation. Aurélie Marloie, chargée de mission, explique : « Si l’appui aux partenaires sociaux fait partie des missions de l’ARACT et que l’association est aguerrie par rapport à ce genre d’appui et d’intervention auprès des partenaires sociaux, la thématique est très nouvelle.Le fait de constituer un groupe de référents et de transférer des compétences à des personnes qui pourront être sources d’informations auprès des représentants syndicaux sur le territoire est une bonne expérimentation. On leur permet d’acquérir des compétences, en vue ensuite, de donner au collectif la possibilité d’accompagner les représentants syndicaux. L’idée est que ce collectif puisse perdurer dans le temps. C’est une forme d’accompagnement totalement nouvelle. »

Antoine GIRAUD – UD17

« Nous avons tout intérêt à diffuser tout ce que nous avons appris aujourd’hui avant la mi octobre, afin que les négociateurs des entreprises de plus de 300 salariés aient la matière pour négocier dans les meilleures conditions ».

La prochaine étape de ce chantier ouvert par le Comité régional Cgt et son Comité de pilotage et mené en collaboration avec l’ARACT aura lieu le 11 octobre, à Niort.

De quoi laisser le temps aux référents sur les territoires de diffuser la méthode de travail auprès des syndicats et de récolter d’autres informations pour préparer le prochain atelier de travail. Ils peuvent désormais communiquer sur des pistes de travail très concrètes.

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s