La Cgt obtient sa place au Comité de suivi régional du chantier LGV

Cela faisait de nombreux mois que le Comité régional Cgt demandait à être intégré dans le Comité de suivi régional du chantier LGV présidé par COSEA (maître-d’oeuvre du chantier). C’est désormais chose faite. Le 12 août dernier, la vingtaine de militants présents à la réunion du Comité Cgt de Pilotage LGV a été informée que la Cgt avait obtenu sa place dans la « Plateforme d’appui aux mutations économiques » du plus grand chantier d’Europe.

L’enjeu est d’importance, puisqu’il s’agit pour la Cgt de pouvoir faire remonter efficacement les doléances des ouvriers dans les instances, d’autant que le chantier LGV fait l’objet de nombreuses critiques…

« Suite aux différentes rencontres organisées, une réunion officielle le 19 juillet – en présence de représentants de la DIRECCTE, du Conseil régional et de Pôle Emploi – a officialisé l’intégration de la Cgt, pas seulement dans le Comité de suivi régional, mais aussi dans les réunions des CISSCT [1] » nous explique Marc AUTRUSSEAU, membre du Comité régional Cgt. Et d’ajouter : « Ce même jour, nous avons revendiqué notre participation dans les comités techniques des départements, demande qui a été appuyée par le représentant du Conseil Régional et la Préfète de région. »

L’enjeu est d’importance, puisqu’il s’agit pour la Cgt de pouvoir faire remonter efficacement les doléances des ouvriers dans les instances, d’autant que le chantier LGV fait l’objet de nombreuses critiques… Employés payés une misère par soucis d’économie impliquant de mauvaises conditions de vie et de travail, recours à des agences d’intérim qui elles-mêmes sous-traitent à l’étranger, etc.

Zoom sur le chantier LGV

Le chantier de la ligne à grande vitesse qui reliera Tours à Bordeaux en 2017 a démarré début 2012. Malgré 7,8 milliards d’euros investis, le budget de la future ligne à grande vitesse vers le Sud-Ouest déraille. Selon le journal Sud Ouest, le coût d’objectif du tronçon Tours-Bordeaux devrait atteindre en fait 10 milliards d’euros

Bien que les communicants du groupe Vinci (qui a en charge la coordination et l’exploitation de la LGV) s’en défendent, les faits sont vérifiés, notamment autour des conditions de vie et de travail de certains ouvriers. « À en croire l’exploitant, ils logeraient tous dans des conditions correctes, mais nous on le conteste, preuves à l’appui ! Lors d’une visite le long du chantier en Deux-Sèvres, accompagnée du maire de la Commune de Sauzé-Vaussais, j’ai pu constater que certains d’entre eux logeaient à l’entrée du bois dans des baraquements de fortune. » explique Vanessa Couturier, membre du Comité régional Cgt Poitou-Charentes.
L’autre critique dont le chantier fait l’objet – y compris par certains maires de communes traversées – concerne les allées et venues de certains engins de chantier sur les routes départementales qui entraînent leur détérioration (…). Normalement, une convention a été passée entre COSEA (maître-d’oeuvre du chantier) et les mairies des villes traversées, impliquant le dédommagement. Sauf que les dédommagements traîneraient…

Prochaine étape majeure

Il faut que l’organisation syndicale puisse (à travers ses unions départementales), intégrer les Comités techniques. « Cela va nous permettre d’avoir les militants de la profession et ceux du territoire en général, en contact avec les salariés. A ce jour, seuls les représentants Cgt du CISSCT sont invités à venir sur le chantier LGV. » précise Marc Autrusseau.  Le Comité de Pilotage Cgt se réunira le 19 novembre à Niort. Ce sera l’occasion de revenir sur les négociations passées et à venir concernant la possible intégration de militants du territoire dans les Comités techniques du chantier.

[1] CISSCT : Collège Interentreprises de Sécurité, de Santé et des Conditions de Travail

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s